VENISE

Venise, que l'on croit connaître lorsqu'on la quitte et que l'on redécouvre à la visite suivante. De toutes façons, " on y revient un jour ".

 

Les meilleures périodes pour s'y rendre (pour nous) sont le printemps et l'automne.

            Pour nous rendre à Venise, au départ de la Bourgogne, nous prenons la route en direction de Bale et nous passons par le tunnel du Gothard entre la Suisse et l'Italie. Pour la suisse par les autoroutes ne pas oublier de prendre la vignette (25 € valable toute l'année) et pour l'Italie les autoroutes ne sont pas très chères et nous passons en classe "voiture de tourisme".

            Sur Venise, nous nous rendons à Punta Sabioni, au camping Miramare. Un camping très agréable, avec un accueil qui l'est tout autant.

           A partir de ce camping, nous prenons un passe trois jours, qui nous permet de prendre tous les transports ( vaporetto) pour se rendre à Venise et dans Venise, ainsi que sur les îles de Murano et Burano. Du camping nous sommes à 600 mètres de l'embarcadère des bateaux pour Venise ou pour les iles de Murano et Burano. Une navette gratuite  passe devant le camping, pour vous y déposer.

            Venise n'est pas bon marché, comme dans toutes les grandes villes (Paris.. Londres). Les restaurants, sont très chers, et les prix affichés ne reflètent pas, bien souvent le prix réel. Le service qui est non compris, les couverts qu'il faut payer, le prix au 100 grammes, mais non à la pièce ( pour un poisson par exemple) . Par contre il est toujours possible soit de faire des courses dans les magasins, ou de manger dans les selfs (plats moins de 10 €) ou les pizza ( 5 à 6 €) .

Photos de VENISE

Photos de Burano et Murano